Nucléaire iranien: Trump a choisi la ligne la plus dure

Le président des États-Unis a mis sa menace à exécution, en annonçant le 8 mai le retrait de son pays de l’« accord pourri »conclu avec l’Iran. Les conséquences s’annoncent immenses. Le président iranien, qui a jugé « illégale » la décision de Trump, s’est gardé, lui, de toute surenchère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *