Présidentielle au Mali : un second tour entre IBK et Soumaïla Cissé

Le deuxième tour de l’élection présidentielle au Mali opposera le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta et l’opposant Soumaïla Cissé.

Le deuxième tour de l’élection présidentielle au Mali opposera le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta et l’opposant Soumaïla Cissé, a annoncé le ministère malien de l’Administration territoriale dans un communiqué jeudi.

Le second tour de la présidentielle au Mali opposera, le 12 août, le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, a annoncé jeudi 2 août, dans la soirée, le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag ErlafK.

Au premier tour qui s’est tenu le 29 juillet, Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé en tête avec 41,42 % des voix, contre 17,80 % pour Soumaïla Cissé, selon les résultats officiels provisoires portant sur l’ensemble des suffrages, a précisé le ministre lors d’une annonce à la télévision publique ORTM. La participation a été de 43,06 %.

Des actes de violence ont perturbé le premier tour de cette élection dimanche dans 20 % environ des bureaux de vote du pays, avait annoncé lundi le gouvernement. Dans 3 % des bureaux, aucun vote n’a pu être enregistré, a précisé le ministère de l’Administration territoriale.

Les huit millions d’électeurs inscrits étaient invités à se rendre dimanche dans l’un des 23 000 bureaux de vote ouverts a travers le pays sur fond de recrudescence des violences ethniques et islamistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *