La « fièvre aphteuse » décime le cheptel à Kolda

ELEVAGE – La maladie est en train de faire des ravages à Kolda, terrassant plusieurs bêtes au grand malheur des populations.

Des bovins, ovins et caprins sont ainsi décimés dans de nombreux villages des communes de Dioulacolon, Tankanto Escal, Bagadadji où la maladie est signalée. Des éleveurs contactés par IGFM, soutiennent qu’ils ne savent plus quoi faire.

« J’ai perdu en l’espace de quelques jours quatre vaches, une quinzaine de chèvres et une quinzaine de moutons », a déclaré Moussa Baldé, grand éleveur établi à Sibéré Koyo.

Ses camarades d’autres localités vivent la même situation. « La maladie décime notre cheptel », déplorent-ils.

Ils interpellent les autorités et leur demandent de l’aide pour stopper la propagation de ce virus très contagieux.

Un technicien du service de l’élevage, contacté par IGFM, note que ces bêtes souffrent de fièvre aphteuse, une maladie qui se caractérise par de la fièvre et l’apparition d’aphtes ou de vésicules principalement dans la bouche (la langue, les gencives et les lèvres) des bêtes.

Les autres signes observés sont généralement liés à la présence des aphtes et ulcères (salivation, grincement des dents, diminution de l’appétit, réticence à se déplacer…).

« C’est une maladie très contagieuse. Il faut mettre l’accent sur la prévention et surtout éviter tout contact entre le sujets affectés et les sujets non affectés », conseille un vétérinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *