Huit Casques bleus ont été tués dimanche dans l’attaque terroriste d’un camp de la mission de l’ONU dans le nord-est du Mali, a indiqué dans un communiqué la Minusma.

L’ONU a été visée par une attaque terroriste au Mali. Au moins huit Casques bleus tchadiens ont été tués dimanche 20 janvier dans une « attaque terroriste complexe » d’un camp de la mission de l’ONU dans le nord-est du Mali, a indiqué une source proche de la Minusma, alors que de précédents bilans faisaient état d’au moins quatre à six morts. L’attaque s’est produite dans la matinée à Kidal, à quelques 200 km au sud du camp d’Aguelhok.

Le représentant du secrétaire général de l’ONU au Mali, Mahamat Saleh Annadif, a condamné une « attaque ignoble et criminelle contre les Casques Bleus [tchadiens] ». « Les Casques Bleus de la Minusma à Aguelhok ont repoussé une attaque complexe, lancée par des assaillants arrivés à bord de nombreux véhicules armés », a indiqué la mission de l’ONU dans un communiqué.

« Cette attaque complexe et lâche illustre la détermination des terroristes à semer le chaos ; elle exige une réponse robuste, immédiate et concertée de toutes les forces pour anéantir le péril du terrorisme au Sahel », a déclaré M. Annadif, cité dans le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *