Côte d’Ivoire : à un an de la présidentielle, meeting « historique » du PDCI et du FPI

Après la rencontre entre Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo fin juillet à Bruxelles, les deux partis de ces nouveaux alliés ont tenus leur premier rassemblement commun à Abidjan ce samedi, à un an de la présidentielle.

Combien seraient-ils ? « 2 000, au mieux 5 000 », comme l’espéraient des ténors du parti au pouvoir ? « 20 000, 50 000 », comme le promettaient les plus ambitieux des caciques de l’opposition ? Une chose est sure, ce samedi 14 septembre, l’opposition ivoirienne a gagné son pari.

Dès la fin de matinée, pagne bleu aux couleurs du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo pour les uns, chemise verte arborant logo du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié, la pelouse s’est remplie, les estrades sont devenues bondées : quelques 10 000 personnes ont rempli le stade du Palais des sports de Treichville. « Ils voulaient savoir ? Ils savent !, a ainsi lancé Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire général du PDCI. Et la prochaine fois, on sera dix fois plus nombreux ! »

« Historique »

Le moment était « historique » ont répété les ténors des deux principaux partis d’opposition et l’enjeu était de taille. Pour la première fois, à un an de la présidentielle, le PDCI et le FPI faisaient un meeting commun, actant sur le terrain le rapprochement entre les deux anciens ennemis devenus alliés, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo : pour la première fois depuis la fin de la crise post-électorale se sont rencontrés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *