Sénégal: Opérations de sécurisation avant le Magal de Touba

MAGAL DE TOUBA, EDITION 2019
Opérations de sécurisation avant le Magal de Touba : 703 individus interpellés
Dans le cadre de la préparation du grand Magal de Touba, édition 2019, un important dispositif de sécurité est déployé dans la vie sainte en vue d’assurer une couverture sécuritaire correcte avant, pendant et après le Magal.
Ainsi des opérations de grandes envergures ont été organisées dans la période du 30 septembre au 14 octobre par les Commissariats de Touba, Mbacké, Diourbel et Bambey. Lesdites opérations ont permis d’interpeller dans la période susvisée, 703 individus pour diverses infractions dont :
– (09) pour vol commis la nuit en réunion.
– (25) pour détention et trafic de chanvre indien.
– (48) pour détention et usage de chanvre indien.
– (15) pour détention de produit cellulosique.
– (345) pour vérification d’identité.
– (47) pour ivresse publique et manifeste.
– (25) pour vagabondage.
– (06) pour rixe sur la voie publique.
– (65) pour vol.
– (04) pour tentative de vol.
– (07) pour détention d’arme blanche.
– (01) pour usurpation de fonction.
– (08) pour refus d’obtempérer.
– (03) pour violences et voies de faits.
– (01) pour Exploitation de débit de boisson sans autorisation administrative.
– (45) pour nécessité d’enquête.
– (06) pour conduite sans permis de conduire.
– (30) pour coups et blessures volontaires
– (12) pour abus de confiance.
– (01) pour mise en circulation de faux billets de banque (1 coupure de 10.000).

Quantité de drogue saisie : 02 ,125 kilogrammes de chanvre indien – 106 cornets – 108 joints.
Accidents constatés : 102 dont : 68 dégâts matériels – 42 corporels – 02 mortels
Pièces saisies : 1327.
Mise en fourrière : 150
Nombre de Jakarta immobilisés : 202.
Nombre de véhicules hippomobiles immobilisés : 60

Pour la sécurisation des personnes et de leurs biens, un effectif de 2.532 policiers (en tenue et en civil) a été engagé, sept (07) postes de Police avancés et des postes mobiles (véhicules) ont été mis en place, pour la prise en charge efficace des préoccupations des fidèles. Des drones de surveillance ont été également déployés dans la ville sainte de Touba.
Pour cette année, aucune bousculade n’est tolérée aux domiciles des familles religieuses et au niveau des mausolées.

Bureau des relations publiques de la police nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *