Sénégal : troisième mandat, la jurisprudence Abdoulaye

S’il se décidait à briguer un troisième mandat, Macky Sall pourrait bénéficier de la jurisprudence rendue en faveur d’Abdoulaye Wade en 2012.

À l’époque, le débat sur la légalité d’une nouvelle candidature de Gorgui avait enflammé le pays pendant de longues semaines. Un mois avant le premier tour, le Conseil constitutionnel avait finalement autorisé le président sortant (85 ans, dont douze au pouvoir) à briguer un troisième mandat. Les juges avaient déclaré « non fondés » les recours déposés par l’opposition… suite dans jeuneafrique.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *