Coronavirus : 1 500 nouveaux cas en 24 h en Espagne, le gouvernement prêt à annoncer l’état d’urgence

les terrasses de la Plaza Mayor restent fermées à Madrid pour endiguer la propagation du coronavirus. © Javier Sorano, AFP

Plus de 1 500 nouveaux cas de coronavirus ont été notifiés depuis vendredi soir en Espagne, ce qui porte le total 5 753 cas. Le gouvernement s’apprête à annoncer un confinement général, à l’image de l’Italie.

Deuxième pays le plus touché en Europe après l’Italie, l’Espagne a identifié plus de 1 500 nouveaux cas de coronavirus depuis vendredi, ont annoncé les autorités sanitaires samedi 14 mars. Le pays compte désormais 5 753 cas et 136 morts dus au Covid-19.

Le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez doit s’exprimer à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire, et probablement annoncer de nouvelles mesures. Selon plusieurs médias, il pourrait annoncer l’état d’urgence.

D’après ce projet gouvernemental en cours d’examen en conseil des ministres autour de Pedro Sanchez, tous les Espagnols seront appelés à rester chez eux. Ils pourront sortir pour acheter des vivres, aller à la pharmacie et à l’hôpital, se rendre sur leur lieu de travail ou se déplacer pour raisons d’urgence. Le décret envisage aussi un rationnement des vivres et la possibilité de réquisitionner usines et bâtiments, à l’exception des domiciles privés.

Les bars, les restaurants, les centres de conférence et la totalité des lieux de loisirs et de sports (cinémas, théâtres, piscines, terrains de football) seront fermés.

Tous les transports publics seront limités, le décret demandant aux compagnies de transport aérien, ferroviaire, maritime et terrestre de réduire au moins de moitié leurs activités.

De plus, les avions, les trains, les cars et autres moyens de transports publics ne pourront circuler que si leurs passagers n’excèdent par le tiers des places disponibles.

Alors que le nombre de cas a été multiplié par dix depuis dimanche, les autorités nationales et régionales ont multiplié les mesures ces derniers jours pout tenter d’endiguer la pandémie.

La région de Madrid, la plus touchée du pays avec près de 3 000 cas, a notamment décrété depuis samedi la fermeture de tous les commerces non essentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *