Quatre premiers cas de coronavirus décelés au sein du contingent français de Barkhane

Soldat français de la Force Barkhane dans la région de Gourma au Mali, le 27 juillet 2019. © Benoit Tessier, Reuters

Quatre officiers français déployés au Sahel dans le cadre de l’opération anti-jihadistes Barkhane ont été testés positifs au coronavirus, a indiqué jeudi l’État-major français.

PUBLICITÉ

Les soldats français au Sahel ne sont pas épargnés par la pandémie de Covid-19. Quatre officiers participant à l’opération militaire Barkhane en Afrique de l’Ouest ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé jeudi 2 avril l’état-major des armées françaises.

L’un d’eux est soigné sur place, les trois autres ont été rapatriés, tout comme un autre officier qui est symptomatique sans pour autant avoir été testé, a-t-il ajouté, précisant que tous les cas « contact » ont été identifiés et placés en quatorzaine en zone dédiée, où ils font l’objet d’une surveillance médicale renforcée.

« Ces cas de contamination, de même que les dispositions prises pour préserver le personnel de la Force, n’ont pas d’impact sur les opérations, qui se poursuivent à un rythme soutenu », a précisé le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l’état-major des armées.

Avec Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *