Exclusif! Essai clinique sur l’artémisia : le comité national d’éthique pour la recherche en santé a reçu le protocole du Dr Daouda Ndiaye.

Dakaractu est en mesure de révéler que le comité national d’éthique pour la recherche en santé (CNERS) a reçu ce vendredi 08 mai, le protocole élaboré par le Dr Daouda Ndiaye et son équipe de scientifiques pour un essai clinique sur le Covid-organics à base d’artémisia et d’autres extraits de plantes médicinales sénégalaises.

Un essai clinique est une recherche biomédicale organisée et pratiquée sur l’Homme en vue du développement des connaissances biologiques ou médicales. Pour le cas d’espèce, il s’agira pour le Dr Ndiaye et ses collaborateurs, d’établir l’efficacité du Covid-Organics contre le coronavirus.

Selon le secrétaire permanent de ladite structure avec lequel Dakaractu s’est entretenu, le dossier sera étudié dès la semaine prochaine.

Au cas où le protocole est approuvé, il faudra pour ses auteurs obtenir aussi l’avis réglementaire de la Direction de la Pharmacie et du Médicament. « Une fois les deux documents réunis, le dossier sera maintenant soumis au ministre de la Santé pour autorisation administrative de mise en œuvre de l’essai », explicite le Dr Samba Cor Sarr.

Le dossier de soumission doit être bien élaboré dans les standards internationaux en matière d’essai clinique. Il faut aussi une de l’investigateur, une description des plateformes qui vont accueillir l’essai. « Il faut aussi une équipe composée de cliniciens, de chercheurs, de pharmaciens et de tous les profils qui sont nécessaires pour assurer la sécurité des patients », ajoute le Dr Samba Cor Sarr selon qui, une fois que le dossier est constitué, avec une souscription à une police d’assurance, il doit avoir un porteur qui doit être un chercheur qui a eu à diriger un essai clinique ou a participé à un essai clinique. Le chercheur doit aussi donner son CV et il devra aussi mettre à la disposition du CNERS les accords écrits des responsables des sites qui doivent accueillir l’essai.

L’équipe constituée par le Dr Daouda Ndiaye pour réfléchir sur le Covid-Oganics en vue de son utilisation dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 est composée de 20 membres et compte, selon le chef du Service de Parasitologie Mycologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, des profils reconnus dans le domaine de la recherche. En comité scientifique, ils ont approuvé la tisane malgache mais devaient passer par le CNERS pour prouver son efficacité. Ils seront édifiés la semaine prochaine.

Comme beaucoup de pays africains, le Sénégal a recu un don de Madagascar qui a élaboré un remède contre la maladie à coronavirus. Il s’agit d’une décoction préparée à partir de la plante d’artémisia, connue pour son efficacité contre le paludisme et d’autres plantes médicinales malgaches. Malgré les bons résultats obtenus dans l’utilisation de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine dans le traitement des malades du Coronavirus, le Sénégal s’engage dans la voie d’explorer d’autres pistes pour préserver la santé des populations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *