Sénégal : 177 nouveaux tests positifs et 8 cas graves en réanimation

Les chiffres font froid dans le dos. La Covid-19 prend de l’ampleur. Sur un échantillon de 917 tests effectués, 177 nouvelles contaminations sont identifiées. Une première au Sénégal depuis le début de cette pandémie à coronavirus. Avec un taux de positivité estimé à 19,3%.

Selon les résultats des examens virologiques inscrits dans le communiqué numéro 71 de ce lundi 11 mai, il s’agit de 169 cas contacts suivis par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale. Les 8 autres malades sont issus de la transmission communautaire et sont détectés à Liberté 3 (1), Mbao (1), Pikine (1), Tambacounda (3) et Touba (2).
8 cas communautaires et 8 cas graves
La Directrice générale de la Santé publique et présidente du Comité national de gestion des épidémies (Cnge), Docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye a annoncé 8 cas graves. Ces derniers sont actuellement pris en charge dans les services de réanimation de l’hôpital Fann (3), de l’hôpital régional de Ziguinchor (1) et de l’hôpital Principal de Dakar (4).
Par ailleurs, elle a déclaré, lors du point journalier du ministère de la Santé et de l’Action sociale sur l’évolution de la Covid-19 au Sénégal que 65 patients sont contrôlés négatifs, deux fois dans l’intervalle de 48 heures, donc ils sont déclarés guéris. La Présidente du Cnge de renseigner que l’état de santé des malades hospitalisés est stable.
Le cri du cœur de la présidente du Cnge Docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye
Le Sénégal a répertorié, à ce jour, 1886 cas positifs de Covid-19. Ils sont 715 personnes guéries, 19 décédés, 1 évacué (finalement décédé en France) et 1151 malades suivis dans les hôpitaux.
Docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye a fustigé le non-respect des mesures barrières par des Sénégalais afin de barrer la route au coronavirus. Aussi, a-t-elle, déploré l’automédication. Ainsi, elle a insisté, en ces termes : « Le Ministère de la Santé et de l’Action sociale exhorte les populations au respect strict des mesures de préventions collectives et individuelles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *