Interview de Adja Aissatou DIALLO chargée du volet Communautaire de la Cellule de Riposte des Organisations de Jeunesse au SENEGAL

LRM : Pouvez-vous présenter la cellule de riposte et les personnes qui l’ont créée ?

AAD : La cellule de Riposte des Organisations de Jeunes du Sénégal (RIPOST COVID 19 SN) a été mise en place sous l’égide du Consortium Sénégal de la commission africaine de la jeunesse. Elle vient en appui au programme de Riposte de l’Etat du Sénégal pour l’éradication du coronavirus sur le territoire national.

L’objectif est de participer à la prise en charge des jeunes qui représentent plus de 65% de la population avec une forte vulnérabilité. L’idée de créer la cellule est née de Moussa Fara DIOP, Coordonnateur de la cellule de Riposte des Organisations de Jeunes du Sénégal covid19 ; de Souleymane, Khady et Mariama membres  de la (cellule de coordination).

Il consiste à apporter notre réponse préventive, sanitaire et socioéconomique pour appuyer la population et particulièrement les jeunes  en cette période difficile marquée par la pandémie.

LRM : Et comment devenir membre ?

AAD : Toutes organisations de jeunes  présentes au Sénégal et la diaspora ou toute personne de bonne volonté peuvent intégrer.

Actuellement, la cellule compte 45 organisations membres et 22 membres à titre individuel

LRM : Quel est l’objectif visé

Ici je pense qu’il est mieux de ne pas lister tous nos objectifs contenus dans le tdr (je suis plus pour un résumé)

AAD : Objectif Général

Contribuer à la riposte nationale contre le Coronavirus en appuyant et soutenant aux actions des pouvoirs publics.

Objectifs Spécifiques

Mobiliser les organisations de jeune pour une participation active à la riposte au Coronavirus

Faire l’analyse situationnelle de la riposte contre la Covid-19 dans chaque région

Mener une recherche qualitative et participative sur les dimensions sociales et anthropologiques de la COVID-19

Renforcer les capacités des acteurs de la Société Civile sur les approches participatives et les techniques de communication pour prévenir la COVID-19

Organiser des campagnes de sensibilisation pour la création d’un environnement social favorable pour mener des activités IEC/CCC auprès des communautés et de plaidoyer en directions des leaders communautaires et religieux pour prévenir et freiner l’expansion de la COVID-19

Assurer la coordination avec les politiques de mise en œuvre, le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale et les parties prenantes nationales et transfrontalières

Résultats attendus

Les acteurs communautaires sont mobilisés pour une participation active à la riposte au Coronavirus

Effectivité de l’état des lieux de la riposte contre la Covid-19 dans les 14 régions du Sénégal

Réalisation de recherche communautaire qualitative et participative sur les dimensions sociales et anthropologiques de la COVID-19

Renforcement des capacités techniques, organisationnelles et institutionnelles des acteurs de la Société Civile pour une meilleure riposte au Coronavirus

Création d’un environnement social favorable pour mener des activités IEC/CCC auprès des communautés et un engagement effectif des leaders ;

Fonctionnement régulier des instances de coordination avec les politiques de mise en œuvre, le MSAS et les parties prenantes nationales et transfrontalières pour un meilleur suivi des interventions.

LRM : Les actions déjà exécutées

AAD : nous avons dès le lancement de la cellule procédé à l’établissement d’une déclaration conjointe le 04 avril 2020. Ensuite nous avons lancé un appel à contribution le 06 avril afin de permettre aux organisations et autres bonnes volontés de contribuer au financement des actions prévues.

Nous avons aussi procédé à l’organisation d’une journée de don de sang accompagnée de distribution de masques et gels hydro-alcolliques le 22 avril 2020.

Cette activité est suivie par la première édition d’une journée de sensibilisation, dons de masques et aménagement de points lavoir le 09 mai dans la commune de médina.

Nous continuons la lutte et nous allons plus nous accentuer sur la sensibilisation avec le respect du port de masque ; de la distanciation sociale et du lavage des mains. Nous allons insister sur la prise de conscience afin d’aider les populations cultiver une résilience et à apprendre à vivre avec le virus.

Par ailleurs, Certains membres de la cellule sont formés  par l’ONG arbres de paix en collaboration avec l’institut de formation.

LRM : Le plan d’action en cours

 Deux actions fard seront déroulé à très court terme, celui de Ouakam ce Samedi 16 mai 2020 et une autre activité qui sera définie et communiquée.

AAD : Face à la menace causée par la Covid-19, les organisations de jeunes de la Société Civile sous l’égide du Consortium de la Commission Africaine de la Jeunesse ont décidés d’unir leurs forces dans le but d’élaborer un Plan d’action de lutte contre le Coronavirus au Sénégal. Le plan d’action ci-dessous prend compte les orientations de l’Etat du Sénégal et des autorités sanitaires en matière de lutte contre la pandémie de Coronavirus avec la communication sur les risques et participation Communautaire.

État des lieux par région

Mener une analyse rapide de la perception du risque fondée sur les informations formelles et informelles disponibles

Assurer un suivi des obstacles possibles à l’adoption de comportements de protection

Mettre en place des cadres de concertation transfrontalier (CORRIDOR DAKAR-BAMAKO, CORRIDOR DAKAR-BANJUL, CORRIDOR RABAT-NOUAKCHOT-DAKAR)

Adapter la communication aux publics cibles (par exemple, personnes touchées, agents de santé, responsables politiques, bailleurs de fonds).

Traduire la documentation dans les langues pertinentes et l’adapter aux niveaux d’instruction appropriés

Créer de courtes présentations multimédia présentant les informations clés (qui expliquent par exemple l’étiologie de la maladie, les symptômes, le mode de transmission, les moyens de se protéger et comment procéder si quelqu’un tombe malade) susceptibles d’être partagées en ligne et diffusées à la télévision

Et enfin la deuxième édition de sensibilisation et de distribution de kits d’hygiène qui se déroulera le 16 mai 2020 à OUAKAM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *