Dakar, épicentre de l’épidémie du Covid-19 avec plus de 73 % des cas positifs

Les cas confirmés de coronavirus ne cessent d’augmenter dans la région de Dakar. Laquelle est devenue l’épicentre de l’épidémie au Sénégal depuis plusieurs semaines. À preuve, ¾ des malades y sont issus. Ainsi, le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, profitant du point de la situation de la Covid-19 de ce samedi 30 mai, a demandé au Cnge et au Crge de formuler, d’ici mardi, des recommandations pour freiner la propagation de l’épidémie à Dakar.

La situation du coronavirus dans la région de Dakar est inquiétante. Sur les 106 cas confirmés aujourd’hui, au cours du point sur l’évolution de la pandémie au Sénégal de ce samedi 30 mai, les 84 sont de la région de Dakar. Mieux, sur les 12 cas communautaires de ce jour également, 10 sont aussi de la capitale dakaroise. « C’est cette tendance qui s’est manifestée depuis plusieurs semaines. Force est donc de constater que la région de Dakar constitue l’épicentre de l’épidémie au Sénégal. En effet, ¾ des cas confirmés de Covid-19 sont de la région de Dakar. À la date du 29 mai 2020, la région de Dakar totalise 2525 sur les 3429 cas dépistés dans notre pays soit un taux de 73,6% », a d’emblée fait savoir le ministre de la Santé
et de l’Action sociale.
Le Cnge et le Crge de Dakar attendus pour une stratégie spécifique de lutte contre la Covid-19
Profitant de ce rendez-vous journalier sur la situation de la Covid-19 dans le pays, Abdoulaye Diouf Sarr a reconnu qu’à ce niveau, il faut noter que la transmission locale est clairement établie et se traduit par une augmentation des cas issus de la transmission communautaire et des décès communautaires. « Dès lors, l’endiguement de l’épidémie doit mobiliser toutes nos énergies. Cela passe par un renforcement de nos stratégies à l’échelle locale et un engagement fort de l’ensemble des communautés. Ce renforcement stratégique devient un impératif urgent », assure-t-il.
« C’est pourquoi, renseigne le ministre de la Santé, j’ai demandé au Comité national de gestion des épidémies (Cnge) en rapport avec le Comité régional de gestion des épidémies (Crge) de Dakar de se réunir toute affaire cessante pour nous proposer une stratégie spécifique de renforcement de la démarche de lutte dans la région de Dakar ». Non sans dire : « Au Sénégal, nous devons nous mobiliser au sein de nos communautés pour vaincre la Covid-19 ».
« Si on perd la main à Dakar, la lutte risque d’être perdue au niveau du pays »
En outre, il a lancé un appel « particulier et insistant » à toutes les dynamiques communautaires de la région de Dakar pour se lever comme un seul homme pour stopper la Covid-19. « Parce que si on perd la main à Dakar, la lutte risque d’être perdue au niveau du pays », a-t-il averti.
Abdoulaye Diouf Sarr de soutenir que le Cnge et le Crge « doivent nous proposer dès mardi » la démarche à accentuer pour la lutte dans la région de Dakar. Beaucoup d’observateurs craignent déjà un confinement à Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *