Question posée par elisa le 31/05/2020

Bonjour,

Vous nous écrivez que «sur Twitter, sous le #HitlerYouth, des vidéos circulent avec des enfants soldats à Atlanta armés pour faire face aux émeutes provoquées par la mort de George Floyd». Vous nous saisissez également sur Twitter à ce sujet. Effectivement, sur le réseau social, plusieurs vidéos filmées aux Etats-Unis, montrant des personnes armées, en treillis militaires, circulent massivement. Certains internautes assurent que ces personnes sont des enfants.

Atlanta : la Garde nationale dément

La première de ces vidéos – et la plus virale, avec plus de 12 millions de vues – vient de Géorgie. Elle est filmée de nuit. En commentaire, on lit : «Atlanta a déployé une milice d’enfants, équipés de boucliers antiémeutes et de bâtons, au Lenox Mall. Mais qu’est-ce qui se passe bordel ?» Plusieurs internautes francophones reprennent cette vidéo, et pensent que des enfants soldats font partie des troupes présentes dans la capitale de l’Etat de Géorgie.

Fox Wound@foxwoundband

Atlanta has deployed a child militia at Lenox Mall fitted with riot shields and batons. What the actual fuck is going on?

Vidéo intégrée

80,8 k personnes parlent à ce sujet

La personne qui filme estime que l’un des militaires qui lui fait face a «12, 13 ou peut-être 14 ans». Ce militaire est de fait beaucoup plus petit que les deux soldats autour de lui (même si l’un de ces deux soldats est légèrement surélevé, car il se tient sur un trottoir).

Deux heures avant que cette vidéo soit postée sur Twitter, le gouverneur de l’Etat de Géorgie annonçait, sur le même réseau social, le déploiement immédiat de 500 soldats de la Garde nationale, à la demande de la maire d’Atlanta.

Mais concernant cette séquence, la police d’Atlanta et la Garde nationale ont démenti la présence d’enfants soldats dans leurs rangs. Cette vidéo «montre des membres adultes de la Garde nationale de Géorgie», a répondu un membre du service presse de la police d’Atlanta au site Heavy«Les rumeurs sur des enfants qui seraient gardes nationaux sont fausses», a commenté un membre du service de presse de ladite force militaire auprès d’Associated Press. Ajoutant que les soldats filmés dans la vidéo étaient «tous en âge de servir».

Moins de douze heures après la publication de la fameuse vidéo, la Garde nationale de Géorgie s’est également fendue d’un tweet de démenti : «Pour servir dans la Garde nationale de Géorgie, vous devez être majeur et avoir 18 ans (ou 17 ans avec l’accord des parents). Les rumeurs selon lesquelles nous aurions des enfants soldats pour aider les forces de l’ordre locales à protéger des vies et des biens sont fausses.»

GA National Guard

@GeorgiaGuard

To become a service member
in the Georgia National Guard you are required to be of legal age and that is 18 years old (17 with parents consent). The rumors of us having child Soldiers to assist local law enforcement in protecting lives and property is false.

Voir l'image sur Twitter
50 personnes parlent à ce sujet

Minneapolis : «blague» sur un soldat de petite taille

L’autre vidéo, que l’on retrouve facilement avec le hashtag #HitlerYouth («jeunesses hitlériennes») au sujet duquel vous nous interrogez a été beaucoup moins vue que la première, avec près de 10 000 visionnages sur Twitter. La personne qui l’a publiée écrit «c’est la nouvelle Amérique».

110 personnes parlent à ce sujet

Cette vidéo n’est qu’un court extrait d’un direct diffusé sur Instagram par un homme sous le pseudo freebandz.sj. Il filme au plus près de soldats en uniforme, qui se tiennent en ligne. La scène se déroule à Minneapolis (Minnesota), et on peut en voir une version plus longue sur YouTube.

Le passage le plus repris de ce direct, laissant penser que dans le Minnesota également la Garde nationale utilisait des enfants soldats, a été isolé par un autre internaute. On entend dans cet extrait freebandz.sj demander à un militaire de petite taille : «Qui a laissé son petit frère entrer dans l’armée ? Quel âge tu as mec, 13 ans ?»

294 personnes parlent à ce sujet

Cette courte séquence, a été retweetée par un membre du conseil municipal de Chicago, sur le mode accusatoire : «Il semble que l’Etat de Géorgie, ou quelqu’un ayant accès à des uniformes et des armes, ait déployé des enfants soldats pour affronter les manifestants à Atlanta. C’est de la maltraitance. La personne responsable doit rendre des comptes.» 

Le conseiller municipal se trompe, puisque la scène se déroule à Minneapolis (Minnesota) et non à Atlanta (Géorgie). C’est notamment ce que rappelle Forbes, qui a également contacté l’auteur de la vidéo, freebandz.sj. Celui-ci précise aussi magazine américain qu’il voulait faire une «blague» en disant que le militaire avait 13 ans. Reconnaissant auprès de Forbes avoir partagé des «spéculations non confirmées», le conseiller municipal de Chicago a supprimé son tweet après la parution de l’article.

Un porte-parole de la Garde nationale du Minnesota a par ailleurs déclaré au magazine que les soldats déployés avaient entre 18 et 63 ans.


Ecoutez le podcast hebdomadaire des coulisses de CheckNews. Cette semaine :

Un extrait d’une émission de LCI est devenu viral un mois après sa diffusion à l’antenne, car utilisé pour expliquer comment le «vaisseau média mensonge» aurait menti sur le Covid-19. En analysant l’évolution de certains discours depuis le début de l’épidémie, une journaliste évoque des chiffres de létalité divisés, apparemment, par sept en quelques semaines. La létalité du virus serait ainsi passée de 3,5% à 0,5%. Fabien Leboucq et Pauline Moullot expliquent pourquoi ces données ne sont pas comparables.

Fabien Leboucq