Qui détient la dette africaine ?

Estimée à plus de 750 milliards de dollars fin 2018, la dette africaine est détenue par quatre grands groupes de créanciers. Tour d’horizon.

Annuler la dette des nations les plus pauvres ? Suspendre le remboursement ou restructurer ? La crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus a relancé le débat en Afrique. Mais qui sont, au juste, les quatre grands groupes de créanciers qui détiennent cette fameuse « dette africaine », estimée à 771 milliards de dollars fin 2018 ?

• La Chine

Quelle part de la dette africaine la Chine détient-elle ? Aucune statistique officielle ne permet de répondre précisément à cette question. On sait, en revanche, que le montant total des prêts que Pékin et les entreprises chinoises publiques et privées octroient aux États africains a atteint 146 milliards de dollars entre 2000 et 2017. On sait aussi qu’une partie de ces crédits a été remboursée et que la Chine a effacé plusieurs autres ardoises (même si l’opération n’a souvent concerné que des prêts à taux zéro, qui représentent une part minoritaire du total des créances).

Pour lire la suite: https://www.jeuneafrique.com/1001378/economie/qui-detient-la-dette-africaine/?utm_source=newsletter-ja-actu-non-abonnes&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter-ja-actu-non-abonnes-16-06-20&utm_content=article_2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *