Covid-19 : Jean Castex annonce un couvre-feu dans 38 nouveaux départements et en Polynésie

Photo: Le ministre de la Santé Olivier Véran (d) et le Premier ministre Jean Castex lors d’une conférence de presse à Paris, le 22 octobre 2020 Ludovic MARIN POOL/AFP

Face à la progression du Covid-19 en France, le gouvernement serre de nouveau la vis. Près d’une semaine après l’entrée en vigueur d’un couvre-feu à Paris et dans huit métropoles, le Premier ministre a annoncé, jeudi, son extension à 38 nouveaux départements et à la Polynésie.

Six jours après Paris et huit métropoles, 38 nouveaux départements et la Polynésie sont soumis à un couvre-feu, a annoncé le Premier ministre, Jean Castex, jeudi 22 octobre, lors d’une conférence de presse avec plusieurs autres ministres.

« La situation est grave » en France, où « la circulation du virus atteint un niveau extrêmement élevé », a averti le chef du gouvernement, en dévoilant de nouvelles mesures pour tenter d’endiguer la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus :

• 54 départements au total et la Polynésie française seront désormais sous couvre-feu de 21 h à 6 h à partir de vendredi minuit, soit 46 millions de Français, pour une durée de six semaines.

• Le virus a fait plus de 34 000 morts en France.

• Le nombre de contaminations a augmenté de 40 % en une semaine.

• Depuis l’instauration du couvre-feu en Île-de-France et huit métropoles, le week-end dernier, les autorités ont procédé à 4 777 verbalisations pour non respect du dispositif.

•  Les mesures d’aide économique sont étendues à tous les départements sous couvre-feu.

• Les acteurs du spectacle vivant et du cinéma vont recevoir respectivement 85 millions et 30 millions d’euros d’aides supplémentaires, a annoncé la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot.

• L’exécutif a adopté en Conseil des ministres un projet de loi pour prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 16 février 2021 inclus. Nécessitant un vote au Parlement, il sera examiné dès ce weekend à l’Assemblée nationale.

• L’exécutif entend aussi pouvoir appliquer des mesures de restrictions de circulation, de rassemblements ou d’ouvertures des établissements au moins jusqu’au 1er avril 2021, sur tout ou une partie du territoire et en fonction de la situation épidémique.

Retrouvez en détails toutes les annonces ci-dessous :

France24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *