Burkina Faso : des milliers de déplacés risquent d’être privés de leur droit de vote

Au Burkina Faso, des milliers de déplacés internes risquent de ne pas pouvoir voter lors des prochaines élections présidentielle et législatives du 22 novembre. © Capture d’écran France 24

Au Burkina Faso, des milliers d’habitants ont fui les attaques terroristes qui sévissent dans certaines régions du pays. Ces déplacés internes risquent d’être privés de leur droit de vote lors des élections du 22 novembre, durant lesquelles la sécurité nationale sera un enjeu majeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *