Présidentielle américaine : Donald Trump reconnaît indirectement la victoire de Joe Biden

Le président américain a donné lundi soir son accord au processus de transfert du pouvoir à son rival démocrate

Même s’il affirme encore sur Twitter : « Je crois que nous triompherons », Donald Trump vient de faire un grand pas vers la reconnaissance de sa défaite. Le président américain a finalement donné lundi soir son feu vert au processus de transfert du pouvoir à Joe Biden, qui a commencé, sans l’attendre, à dessiner son gouvernement.

Après plus de deux semaines d’un refus sans précédent dans l’histoire politique américaine, le locataire de la Maison-Blanche s’est toutefois encore gardé de reconnaître directement la victoire du démocrate. Il a promis sur Twitter de poursuivre un « juste combat » alors qu’il multiplie les recours en justice, sans succès, pour tenter de démontrer des fraudes lors du scrutin présidentiel du 3 novembre.

« Néanmoins », a nuancé le président américain sortant, « dans l’intérêt supérieur de notre pays, je recommande » que l’agence gouvernementale chargée du transfert du pouvoir fasse « ce qui est nécessaire concernant les protocoles, et j’ai demandé à mon équipe de faire de même ». L’équipe de Joe Biden a aussitôt pris note d’une étape permettant « un transfert du pouvoir pacifique et sans accroc ».

Pas d’accès pour Biden aux informations sensibles

Le déni jusqu’ici de Donald Trump signifiait notamment que le président élu n’avait toujours pas accès aux informations classées secret-défense sur les questions ultrasensibles concernant la sécurité des Etats-Unis, comme c’est l’usage. Joe Biden n’a pas non plus pu commencer à coordonner avec l’équipe Trump la gestion de la pandémie de Covid-19 qui a fait plus de 257.000 morts aux Etats-Unis. Avec ce feu vert de Donald Trump, la transition devrait donc s’accélérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *